La beauté du trekking dans le Haut Atlas au Maroc

trekking dans le desert

L’une des régions les plus appréciées pour la pratique du trekking désert au Maroc est sans aucun doute la chaîne de l’Atlas. Cette zone regroupe un grand nombre de vallées et de monts qui aident à la pratique de l’activité tout en fournissant des paysages exceptionnels. La chaîne de l’Atlas ne compte pas moins de 700 monts qui culminent à 3 000 mètres d’altitude et plus. Le lac d’Isli fait partie des merveilles que l’on rencontre dans cette région. Il se situe à quelques minutes de la ville de Marrakech et est situé à 2 300 mètres d’altitude. Le lac est entouré de montagnes et chaque année il accueille la célébration du Moussem, qui est le festival des fiançailles. Une légende portant sur ce lac raconte que le lac Isli qui est le fiancé et le lac Tislit qui est la fiancée sont nés du désespoir de deux amoureux venant de tribus berbères différentes.

En l’honneur des amoureux défunts, il a été décidé qu’une fois chaque année, les jeunes gens pourraient choisir avec qui ils se marieraient, en toute liberté. Le Moussem est devenu un événement à fort attrait touristique et qui a une forte valeur religieuse. Le trekking au Maroc, dans cette région, permet de découvrir un paysage sec constitué de vallées, sans arbres à l’horizon. On y rencontre également des troupeaux de moutons qui se nourrissent d’herbes et autres plantes sur place. D’ailleurs les populations locales se servent d’euphorbe pour purifier les bords du puits de la poussière. Les trekkeurs pourront se ravitailler en eau à la source de l’Assif Melloul. Le petit village d’Imilchil situé à 2200 mètres d’altitude est situé au cœur du Haut Atlas oriental et il compte approximativement 1000 habitants. C’est une population qui s’adonne à l’agriculture, notamment du blé et de l’orge. L’élevage est également l’une de leurs principales activités.

La suite de ce trekking au Maroc vous mènera au village d’Aït Ali Oudadoud. Une occasion supplémentaire d’aller à la rencontre des populations. Ne soyez pas surpris de vous faire accompagner par les enfants du village, toujours heureux de côtoyer des visiteurs et de partager leur quotidien avec eux. L’itinéraire se poursuit jusqu’à un autre village portant le nom d’Oudeddi, se situant à 2100 mètres d’altitude. La particularité de ce village est qu’il est construit en pisé et il longe l’Assif Melloul, ainsi que les champs deblé, d’orge et de luzerne. La rivière est également bordée de peupliers de grande taille dont les populations se servent pour construire les charpentes de leurs habitations. La journée se termine dans un campement installé sur un col et qui embellit la vallée. Ne manquez pas cette occasion nouvelle de profiter pleinement de votre séjour au Maroc et de côtoyer les populations en découvrant les paysages extraordinaires du Maroc.