Comment augmenter la télomérase dans notre organisme ?

 

La télomérase est une enzyme que l’on retrouve dans certaines cellules de notre corps. Elle aurait la capacité de rallonger les télomères qui sont responsables de la durée de vie des cellules et donc du corps. Plus les télomères sont longs, plus longtemps on vit. Est-ce qu’il y a des moyens de stimuler les télomères et leur croissance? Peut-on prédire notre vieillissement en mesurant la longueur des télomères? Peut-on augmenter la télomérase. Autant de questions que l’on se pose sur le sujet, et que nous étudierons tout au long de cet article. Selon Elizabeth Blackburn dans son ouvrage l’effet télomère, la mesure des télomères n’est pas scientifiquement valide ni contrôlée. Il serait intéressant d’avoir les résultats de cette mesure, mais les télomères ne sont pas des baromètres de l’avenir. Elle compare ce phénomène avec le tabagisme. Tous les fumeurs ne sont pas forcément victimes du cancer du poumon, tout comme tous les malades du cancer du poumon ne sont pas fumeurs. Alors il ne faut pas se fier à la mesure ponctuelle du télomère, par contre l’évolution de sa taille pourrait être une valeur indicative du taux de vieillissement.

Quels sont les facteurs qui influencent les télomères?

La croissance des télomères est affectée par notre mode de vie: l’exposition et la résistance au stress, l’intégration sociale, le niveau de détresse émotionnelle qui se manifeste par l’anxiété, l’humeur ou la dépression, la pratique ou non de l’activité physique, la capacité à se détendre et à méditer régulièrement. Parmi les autres facteurs, nous pouvons également compter la qualité et la durée du sommeil, les habitudes alimentaires, l’alcoolisme, le tabagisme, l’exposition aux substances toxiques, chimiques, etc. En plus de ces facteurs qu’il faudrait contrôler dans votre vie quotidienne, Elizabeth Blackburn parle de substances qui auraient des effets bénéfiques sur les télomères. Sur le plan alimentaire, les baies rouges riches en flavonoïdes et en caroténoïdes, des légumes à feuilles vertes, les fruits à coque, les noix, les graines de lin, l’huile de lin, les légumineuses, les omégas 3, sont autant d’aliments qui aideraient l’organisme. Les vitamines B, B6, B9 et B12 permettent de faire baisser les taux d’homocystéine. Une alimentation saine intègre également les vitamines C et E, les pommes, abricots, tomates, carottes, les légumineuses, du café, les algues, le thé vert, les algues, etc.

La scientifique met cependant en garde contre les excès, ceux-ci peuvent avoir l’inverse sur l’organisme et le détériorer. Le jeûne et la pratique d’un minimum de 30 minutes d’exercices par jour sont aussi des solutions. À l’opposé certains aliments sont responsables du raccourcissement des télomères. On peut citer la viande rouge, les viandes transformées, fumées, salées, saumurées, le pain blanc, les boissons gazeuses et sucrées, les fortes doses d’alcool, les graisses saturées, une consommation excessive de fer. Des substances consommées régulièrement peuvent avoir aussi cet effet, notamment l’aspirine, le resvératrool issu du raisin. Le resvératrol est un antioxydant qui lutte contre le vieillissement et diminue les risques de maladies cardio-vasculaires. Il a également la capacité d’augmenter la production de télomérase dans l’organisme.

L’astragale est-il un stimulateur de télomérase ?

L’astragale est sans aucun doute la plante la plus réputée qui agit sur la télomérase et par ricochet sur les télomères. C’est la substance la plus conseillée pour allonger ses télomères. L’astragale est originaire de Chine et est principalement utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise, mais aussi dans la médecine moderne. En Europe la plante n’est pas encore très populaire. L’astragale présente de nombreux bénéfices sur la santé, elle est immunostimulante par son intervention dans l’augmentation des cellules souches au niveau de la moelle épinière, et des tissus lymphatiques. Elle est également anti-inflammatoire, anti-bactérienne, anti-virale car elle inhibe la réplication de certains virus chez l’homme et chez l’animal. L’astragale protège également contre la toxicité de certains traitements chimiques, et bien d’autres bienfaits.

Depuis quelques temps on observe l’apparition d’un complexe appelé «formule télomère» qui est composé d’un extrait d’astragale, de la carsonine, des extraits de thé vert et des vitamines B9 et B12. Ce complexe peut être consommé en cures de 2 à 3 mois, jusqu’à deux fois par an, avec pour effet d’augmenter la télomérase. Bien évidemment le choix que vous ferez aura une incidence financière, alors peu importe ce que vous déciderez consultez votre médecin traitant afin de ne prendre aucun risque et apportez des changements à votre mode de vie. Ce sont là les meilleures astuces pour augmenter sa télomérase et rallonger ses années de vie.