Votre agence immobilière à Marrakech vous informe sur les crédits

immobilier marrakech

Le secteur immobilier au Maroc est en plein développement, on compte par centaines le nombre d’acteurs qui s’installent sur le marché et qui contribuent à donner plus d’impulsion à ce marché, comptant un grand pourcentage dans le P.I.B national. Toutefois, on constate que le déficit en logements au Maroc est toujours aussi grand. Pour le résorber, les autorités publiques ont pris des mesures censées encourager l’investissement immobilier étranger et national. C’est ainsi que les promoteurs bénéficient de facilités dans les démarches et même fiscales. Les produits proposés sont aussi plus adaptés à la demande actuelle. Votre agence immobilière à Marrakech vous tient informée des différents projets en cours ou déjà livrés et disponible sur le territoire marocain. Chic Riad et ses professionnels peuvent vous fournir ces informations.

Combien coûtent les crédits immobiliers au Maroc

Très souvent lorsque vous vous rapprochez d’agences immobilières à Marrakech, et qu’elles parviennent à vous trouver le bien immobilier que vous recherchez, il faut passer à une nouvelle étape de la procédure qui est l’achat effectif du bien. Pour acquérir le bien de votre choix, vous devez pouvoir le financer. Certains acheteurs peuvent avoir les ressources nécessaires, mais cela est très rare. Le plus souvent, les acheteurs font appel au crédit immobilier afin de financer leur acquisition. Mais combien coûtent réellement ces crédits auxquels nous souscrivons? Comment ont-ils évolué avec le temps et les années? On se rappelle que le crédit immobilier au Maroc, coûtait 14% en 1993, il coûte environ 5, 50% de nos jours. Les taux débiteurs sur le territoire marocain étaient, à l’époque, fixés par voie réglementaire à 14% pour l’ensemble de la population en 1991. C’est seulement en 1996 que l’on assiste à la libération du secteur, créant ainsi un climat de concurrence entre les banques. Par la suite, ce climat de concurrence a favorisé des baisses progressives durant les dix années qui ont suivi, jusqu’à atteindre le taux actuel d’approximativement 5%, hors taxe.

Ce taux révisable en 2007 est aussi causé par la situation de surliquidité que l’on observe dans le système bancaire et le recours limité au marché monétaire par le trésor. Les taux changent régulièrement, et votre agence immobilière à Marrakech peut vous donner les taux approximatifs actuels. Cette longue période qui a connu la baisse du taux de crédit a été interrompue par de nombreux paramètres comme le renchérissement des matières premières et l’accroissement des besoins du Trésor. Ces facteurs ont entraîné un assèchement des liquidités des banques, entraînant ainsi l’endurcissement des conditions d’octroi des crédits. Ces paramètres associés à un accroissement de l’inflation ont poussé la Bank Al-Maghrib à relever son taux directeur à 3,50% en 2009, avant de le ramener au niveau initial de 3,25%, quelques mois après, suite à la détente des pressions de l’inflation. Entretemps, le phénomène a poussé les banques à relever leurs taux directeurs et les crédits immobiliers commençaient à se négocier à un taux minimum de 5,30% hors taxes. En 2012, Bank Al-Maghrib a encore fait baisser son taux directeur, mais les banques n’ont pas encore suivi le mouvement.